Language choice

Blog de Katherine Pancol

Il a raison, Georges !

J'ai dépassé la page 200. Je ne vois pas le temps passer. Je m'assieds, il est 14 heures, je lève le nez, il est 19 heures. Ah bon… 
Je tourne les mots dans ma tête, sur mon écran, dans ma tête, sur mon écran. J'ai un torticolis. Je plonge le nez dans mes notes, musarde du côté des "autres", les fais parler, les écoute… c'est un moyen de ne pas sortir des clous, de s'étonner, se dépasser.

Lire la suite...

Les mots de Victor Hugo

Le 4 septembre 1870, pendant que l’armée prussienne victorieuse marchait sur Paris, la république fut proclamée. Le 5 septembre, Victor Hugo, absent depuis dix-neuf ans, rentra. Pour que sa rentrée fût silencieuse et solitaire, il prit celui des trains de Bruxelles qui arrive la nuit. Il arriva à Paris à dix heures du soir. Une foule considérable l’attendait à la gare du Nord. 

Il adressa au peuple l’allocution qu’on va lire :

"Citoyens, j’avais dit : Le jour où la république rentrera, je rentrerai. Me voici.
Deux grandes choses m’appellent. La première, la république. La seconde, le danger.
Je viens ici faire mon devoir.
Quel est mon devoir ?
C’est le vôtre, c’est celui de tous. 
Défendre Paris, garder Paris.

Lire la suite...

Flaubert

Une phrase de Flaubert pêchée dans le dictionnaire des idées reçues et qui m’a accroché un sourire toute la journée :

"Si nous savions comment notre corps est fait, nous n’oserions pas faire un mouvement."

Flaubert