Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Je vous envoie « Trois baisers » !

Ça y est !
Il est là, sous vos yeux.

Au dos, vous pourrez lire :
« Trois baisers, trois baisers et l'homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s'affolent, il voit mille lucioles, des pains d'épices, des incendies. »

On se donne rendez-vous le 4 octobre en librairie ?
En attendant, on reste tous ensemble ici, sur ce blog !
Je vous enverrai bientôt des clins d'œil de mes vacances douces et oisives.
De vraies vacances !

Derniers travaux avant ouverture

Et vous me dites qu’est-ce que vous faites ? On n’a plus de nouvelles et pourtant vous avez écrit le mot FIN.
Oui mais…
Il y a tout ce qu’il reste à faire après le mot FIN. La mise en page, les remerciements, les corrections, la couverture, la quatrième de couverture, les relectures, l’œil affûté qui jauge chaque phrase, chaque mot. Ça prend du temps, beaucoup de temps !

850 pages. Un gros bloc blanc, réduit de moitié une fois mis en livre… Mais quand même !

Enfin le 4 octobre… Il vous attendra en piles, bien sage, bien brossé, bien troussé !

Un vieux pote !

J'ai rencontré un vieux pote dans les rues de Paris. On a discuté et j'ai gravé deux phrases qui m'ont bien plu  !

un vieux pote

Manuscrit blues

Oh la la ! Tout ce temps sans vous écrire ni vous faire un petit signe ! Je flotte. J'erre. Je brasballants. Je vois tout en blanc. Les couleurs sont parties. J'ai l'impression de suivre mes pieds sans savoir où je vais.

Depuis que j'ai posé le dernier mot du livre.

C'est toujours comme ça mais j'oublie à chaque fois.
Il me faut des jours et des jours pour retomber sur terre. Quitter mes personnages. Oublier leurs histoires.
Alors, je reprends le manuscrit. Je relis, je coupote, je gomme, je transforme, je crayonne dans la marge. Je m'enroule dans mes mots comme dans un vieux doudou. J'aperçois le monde d'en haut. J'ai pas envie de descendre.
Et pourtant…
Il va bien falloir que j'atterrisse un jour ou l'autre.