Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Oyez Muchachas!

Katherine Pancol en Espagne

Je signerai des Muchachas à Madrid samedi midi à la librairie Mujeres & Compania, 4 calle Union, et le soir, toujours à Madrid, à 18 h au Carrefour Alcobendas...
Et le dimanche à midi au Cortes Ingles de Goya, calle Goya, à Madrid.  

Et le lundi à Valencia, à 18h30 au Corte Inglés de Colon... 

Des baisers finlandais…

"Palasin kotiin Suomesta", je suis rentrée de Finlande où j'étais allée présenter mes Mimmits ou Muchachas.

Mimmit 

J'aime la Finlande et les Finlandais. Ils ont un je ne sais quoi de mystérieux, de réservé qui me plaît. Ils ne ressemblent à personne. Le Finlandais ne se répand pas, il se distille. Il ne se dilate pas de rire, il esquisse un fin sourire. Il ne vous bouscule pas mais s'efface. Il ne parle pas pour faire du vent, il pose ses mots avec précaution.  

Lire la suite...

Italiiia

Italiiia, Italiiia. J'ai les voyelles qui chantent l'opéra et je porte un maillot de gondolier. Je reviens d'Italie où je suis allée présenter "Muchachas" tome 1.Autant vous dire que je parle couramment l'italien. C'est une langue qui entre par une oreille et ne ressort plus. A dopo, a presto, buon pomeriggio, me piace moltisimo, arrivato, ripartito, si, si, pronto, pronto, fantastico, va bene, andiamo.

Muchachas 1 - Italie

Lire la suite...

Pourquoi écrivez-vous ?

À peine tombée de mon hamac normand, je repars en voyage. 

D'abord la Grèce où je suis allée m'asseoir dans les criques de Milos, une île blanche et bleue à 4 heures (en bateau) d'Athènes. Milos, pas encore envahie de touristes roses et parlant fort, Milos et ses petites maisons de pêcheurs posées de guingois au bord de la mer, les tavernes familiales léchées par les vagues qui viennent chatouiller les pieds, la mer qui ne monte ni ne descend mais s'étale paresseuse et scintille, Milos où j'ai regardé le ciel, les rochers, les chèvres obstinées, les arbres tordus par le vent, les petites chapelles, si fort que les idées pour Muchachas 4 sont arrivées en rafale.  

Lire la suite...