Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

La vie à l'envers selon Woody Allen

On devrait vivre la vie à l’envers… 

Tu commences par mourir, ça élimine ce traumatisme qui nous suit toute la vie. 

Après tu te réveilles dans une maison de retraite, en allant mieux de jour en jour.

Alors, on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences par toucher ta retraite.

Ensuite pour ton premier jour de travail, on te fait le cadeau d’une montre en or et tu as un beau salaire.

Tu travailles quarante ans jusqu’à ce que tu sois suffisamment jeune pour profiter de ta vie active. Tu vas de fête en fête, tu bois, tu vis plein d’histoires d’amour ! Tu n’as pas de problèmes graves. 

Tu te prépares à faire des études universitaires. Puis c’est le collège, tu t’éclates avec tes copains, sans aucune obligation, jusqu’à devenir bébé. Les neuf dernier mois, tu les passes, tranquille, avec chauffage central, room service, etc… 

Et au final, tu quittes ce monde dans un orgasme ! 

 

Instagram

- Maman, Maman ! Tu ne mets rien sur Instagram !
- Mais si, mais si ! J'ai glissé ma main dans celle de Rachmaninov et collé plein d'images de coupoles dorées de Russie.
- Mais ce n'est pas assez !
- C'est suffisant.
- Quel vilain mot !
- Tu as raison… Alors j'ai mis le film (12 secondes !) de Boy en train d'essayer d'attraper une boulette de gâteau. Et depuis je la regarde en boucle ! 

 

Good manners, Boy

Une vidéo publiée par Katherine (@kpancol) le 25 Oct. 2015 à 9h53 PDT

Bons baisers de Russie bis

Saint-Pétersbourg. Novgorod. Moscou. Je vais de l'un à l'autre. Fais des crochets dans des campagnes, des datchas, des monastères. C'est un pays géant où les hommes sont tout petits. Tout est immense, long, haut, solennel. Tout vous regarde de haut et vous écrase. On se sent petit, inutile, fragile. Les avenues sont des fleuves, les fleuves des océans, le ciel un lourd couvercle qui pèse sur nos têtes.

Lire la suite...

Rentrée de Russie

Retour de Russie.

Paris est doux, printanier, les terrasses de café s'allongent sur les trottoirs, les filles rient, s'étirent, les garçons les regardent. Ou pas. Ils les poursuivront plus tard sur Tinder. Quand ils seront à l'abri, qu'ils pourront avancer masqués et ne pas être humiliés par un refus devant leurs amis.
Pleutres Mousquetaires.

Ce qu'il me reste de mon voyage en Russie ?

Les palais, les coupoles dorées, le Musée de l'Ermitage,  les canaux de Saint Petersbourg, la place Rouge de Moscou, les dômes de Novgorod, le café Pouchkine ou la perspective Nevski ?

Je me souviens de tout cela.

Comme de la gentillesse de mes hôtes, des lecteurs et  lectrices, de nos dîners, de nos fous-rires, de nos conversations à l'endroit, à l'envers.
Mais... ce qui reste imprimé dans ma mémoire, ce sont deux images : le torse arrogant d'un homme et le dos courbé d'un autre.

Lire la suite...

Bons baisers de Russie

Après un petit tour en Suisse au Livre sur le quai à Morges... direction : la Russie  !

Saint Petersbourg d'abord.
Novgorod aujourd'hui.

Novgorod est la plus ancienne ville de Russie, longtemps en compétition avec Moscou.
Belle, très belle.
Hors du temps.

Bons baisers de Russie

Lire la suite...