Language choice

Blog de Katherine Pancol

Demain, je pars !

Demain, je pars !
Demain, je pars !
Demain, je pars !
J'ai pas encore fait mon sac, mais j'ai établi une liste de trois pages de tout ce que je vais mettre dedans ! Je déteste être prise au dépourvu. Mes doudous, mes grigris emportés de Paris me rassurent si le vent chaud ou le vent froid s'abat sur moi et me hérisse le col. Ils s'appellent aspirine, huiles essentielles ou Sorbitol.
J'ai pas encore fait mon sac, mais je me réveille en pleine nuit pour chantonner dans trois jours, dans deux jours, dans un jour, j'y suis !
J'ai pas encore fait mon sac, mais je compte sur mes doigts toutes les choses à accomplir avant de monter dans l'avion. Toutes les tâches menues, menues et les missions plus ardues comme celle de préparer Chaussette, qui sombre dans la dépression chaque fois que je m'éloigne et développe un méchant eczéma. Il se gratte jusqu'au sang en me regardant droit dans les yeux pour me culpabiliser. Fait un détour en passant près de sa gamelle et se bat les flancs efflanqués... Se laisse tomber en poussant un soupir de moribond sur le tapis blond de l'entrée. Je le prends dans mes bras, je lui parle à l'oreille... et faufile un tranquillisant dans une boulette de tome de chèvre au goût d'herbe sucrée qu'il aime tant.
 
Je m'envole pour Beyrouth et le salon du Livre, je vais sillonner le pays de haut en bas pendant dix jours. Je suis déjà allée au Liban et j'en suis revenue émerveillée.
Alors je retiens mon souffle et attends d'être émerveillée à nouveau...
Je vais prendre des pages de notes et je vous raconterai...

Promis !