Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Flâner encore

Il fait frisquet, le soleil est gris, je flâne.

En bas de la ville. Astor Place, Bowery, Houston Street etc...
Forsythe street. J’y ai habité. C’était une rue pour les prostituées. 20 dollars, la pipe. Je les retrouvais au bar du coin quand j’étais en panne d’inspiration à deux heures du matin. On devisait : quel était le métier le plus pénible ? Le leur ou le mien ?
C’est devenu un quartier pour bobos chics.

Les cerisiers sont en fleurs, les bistrots pullulent.
Partout d’immenses fresques couvrent les murs et je me raconte une histoire en les suivant.

Deux bonnes adresses si vous êtes dans le coin : "Sweetgreen", sorte de libre service de bonne santé (poulet, œufs, légumes, graines bio) au 10 Astor Place et "Russ and Daughters". L'épicerie est sur East Houston Street, 179, et le restaurant au 127 Orchard street, miam miam !

Et ce soir, je file à l'Opéra écouter "Luisa Miler". Une joie !

 

 

 

 

 

Québec

Québec. Sur les rives du Saint Laurent. La capitale du Québec. Une ville tranquille. On s'y promène comme dans un musée. Une ville prospère. Tout le long de la route Montréal-Québec, on aperçoit d'immenses banderoles qui proclament "Nous embauchons". Sur chaque usine, chaque entrepôt, chaque cabanon. J’avais commencé à voir ces banderoles sur les façades des entreprises à Montréal, mais en allant à Québec, j’ai eu le tournis ! Pas étonnant que les jeunes Français se bousculent pour s’installer au Québec. On a fait la fête au Château Frontenac, on a monté et descendu les rues façon San Francisco, on a refait le monde avec Eric-Emmanuel Schmitt… et on a rencontré de nombreux lecteurs et signé beaucoup de livres.

Et maintenant : direction New York !

Flâner, flâner

Et demain, je m’envole !
Montréal, Québec, New York.
Salon du livre de Québec, rencontres à Montréal et puis New York.

Flâner, humer, bavarder. Ou comme dirait Balzac, mon fiancé, "la plupart des hommes se promènent comme ils mangent, comme ils vivent, sans y penser. Flâner est une science, c’est la gastronomie de l'œil. Flâner, c’est vivre."
Je m’en vais vivre ailleurs. Promis, je vous raconte et vous envoie des cartes postales !

Montréal, premier jour

Le printemps entre et sort. Soleil l’après-midi. Pluie fine et froide le soir.
Entre deux interviews je flâne et je flâne. Montréal n’a pas encore ôté les pneus neige. La rue Sainte Catherine est retournée par les travaux. Le musée des Beaux Arts scintille dans la lumière.
Montréal se fait belle. Du haut d’un immeuble, Léonard Cohen veille.

Et le soir, à la grande librairie Renaud Bray, rue Saint Denis, c’était la fête avec les lectrices et les lecteurs.
Demain je file à Québec pour le Salon du livre.

Vous êtes formidables !

Vous avez été plus de 7000 à vous connecter sur hortensecortes.fr en un seul jour !
Women Safe, Hortense et moi, nous applaudissons et vous remercions !

Choisissez le t-shirt ou sweat qui vous plait le plus, la citation qui vous fait vibrer, et le tour est joué !